COUP DE DÉS

Aimez-vous pratiquer l’improvisation libre (musique / son / danse / mouvement / image / paroles / mots / autres…) ? Voulez-vous rencontrer d’autres univers, faire des connexions pour de futurs projets ou simplement profiter de l’expérience ?
Vous êtes invités à un atelier mensuel ouvert à tous, amateurs et plus expérimentés, curieux. On y travaillera la matière à partir de propositions, contraintes, exercices et tentatives formelles, dans le cadre d’une pratique guidée, orientée vers l’expérimentation et l’interdisciplinarité…

Dès 16h : ouverture des portes, installation, échauffement personnel
16h30 pétantes : atelier

Soyez ponctuels et autonomes en matériel, il n’y aura pas de sono préparée sur place. No bœuf, no jam-session !

Inscriptions coup-de-des@le102.net

PLANT : JIM DENLEY [Au] & ÉRIC NORMAND [Ca] // KÖRPER de YESENIA FUENTES [Col]

Dans le passé, deux musiciens devaient échanger leurs systèmes et dispositifs de composition – timbres, gammes, harmonies, rythmes et structures – pour créer collectivement.

Séparés par l’Océan Pacifique, réunis à l’occasion de quelques sessions d’enregistrement, Jim Denley et Éric Normand ont choisi de revendiquer une musique dite “du monde”, où il ne s’agit surtout pas d’apprendre le système de l’autre pour créer un résultat attendu. On organise plutôt la co-existence de deux improvisations parallèles.
Assemblage sans compromis dans lequel chaque musicien peut convoquer l’intégralité de ces influences avec suffisamment de méthodologie partagée pour travailler simultanément.

Jim Denley : flûte et saxophone alto

Eric Normand : caisse claire

 

crédit photo : Masaki Iwana

Körper est une pièce solo de danse butoh créée en 2014 à Montréal. QC. par Yesenia Fuentes, avec une musique originale de Ziya Tabassian.

« Femme soumise par son environnement, une lutte spasmodique et presque agonisante d’un corps qui cherche peu à peu à se refaçonner, un moment d’intensité contenue… Körper c’est la douceur, la tension et la force. »

Yesenia Fuentes est une danseuse chorégraphe dont la pratique s’inspire principalement des techniques et des principes fondamentaux du Butoh. Toujours en soulignant l’importance du processus de recherche et de création, son travail se nourrit de la danse contemporaine, du ballet classique, des danses d’origine africaine et des danses colombiennes. Dans ses pièces et présentations, ainsi que dans les projets avec lesquels elle a collaboré, elle cherche à interroger l’absurdité et le creux de certaines dynamiques du monde contemporain tout en réfléchissant plus largement à l’existence et à la condition humaine. Non seulement sa préparation rigoureuse mais les différentes expériences et rencontres qu’elle a eues ont défini le style de Yesenia et mis en place un parcours de découverte à travers la danse.

https://www.youtube.com/watch?v=tIN6rA7oSNo

https://vimeo.com/249416096

MAGAZINE #17

Magazine est l’occasion de réunir une programmation de cinéma, complètement hétéroclite et en toute subjectivité : des films courts que l’on aime, des films récents ou vieux, qu’on a vu ou pas. Le principe de cette soirée est simple : chaque membre d’Artoung! choisit un film – son film – sans le dire aux autres. Ce n’est que le soir même que nous découvrons avec vous ce que chacun a précieusement sélectionné. Cinéma expérimental et pop corn !

Koropa de Laura Henno / 19′ / 2016 / HD

Naissance du cinéma de Roger Leenhardt / 38′ / 1948 / 16mm

Perforce de Gianfranco Baruchello / 16′ / 1968 / 16mm

Joana de Vuelta de ? / 15′ /  2019 / performance 16mm

PRÉSENTATION ET DISCUSSION AUTOUR DU LIVRE DE JEAN STERN « MIRAGE GAY À TEL-AVIV »

“Fier d’être un gay, fier d’être un visiteur gay dans un pays fier
d’être Israël”. Aussi simplette semble-t-elle, la formule Lave Plus Rose
cartonne, surtout quand la baise est mémorable. Ensuite, de réseau en
réseau, dans leur sphère publique comme dans leur cercle d’amis, les
gays de retour de Tel Aviv ne tarissent pas d’éloge sur leur séjour, et
contribuent à remplir les charters de touristes homonationalistes
émoustillés d’avance. […] Cerise sur le gâteau, Israël fait de sa
politique ultrasécuritaire un joker. Pour jouir en toute quiétude, les
gays d’aujourd’hui saluent la “sécurité” du pays ; comme ceux qui
draguaient autrefois au Maroc ou en Tunisie cherchaient la “discrétion”.
C’est le grand succès du pinkwashing : le séjour ludique à Tel Aviv
prend le ton d’un pèlerinage politique.

Dans cette enquête inédite et à contre-courant, Jean Stern démonte une
stratégie marketing et politique orchestrée par l’État israélien – le
pinkwashing – qui consiste à camoufler la guerre, l’occupation, le
conservatisme religieux et l’homophobie derrière le paravent sea, sex
and fun d’une plaisante cité balnéaire, Tel Aviv. De Tsahal, armée
affichée « gay-friendly », au cinéma – porno ou branché – empreint
d’orientalisme, en passant par la frénésie nataliste chez les gays via
la gestation pour autrui, l’auteur raconte l’envers du décor d’un
rouleau compresseur. Ce « mirage rose » est décrié par les homosexuels
palestiniens et les militants radicaux LGBT israéliens, juifs comme
arabes.

DANSE FORUM

La danse forum propose de mêler la danse, d’autres arts vivants, le regard, la réflexion, les sensations afin d’explorer ensemble une thématique. La danse qu’on y pratique est une improvisation basée sur nos sensations, accessible à tout le monde. Les musicien.nes, les plasticien.nes, les poètes… sont chaleureusement invité·es à venir avec leurs instruments.

La thématique que nous proposons d’aborder ce jour-là est : « Être partie prenante ».

La danse forum sera menée d’un bout à l’autre par les membres de notre troupe. Au sein d’un cadre précis, cette pratique laisse toute sa place au foisonnement créatif des individus et du groupe. Il n’y a pas de spectateur.trice, c ‘est une pratique coopérative où l’on chemine ensemble.

– Qui sommes-nous ?

« Une troupe de danse forum » existe depuis 1 an et demi, et cette danse forum au 102 est notre première sortie publique. Nous avons créé le blog unetroupededanseforum.wordpress.com, sur lequel vous pouvez vous rendre pour en savoir plus sur la pratique, notamment en lisant la Charte de la danse forum.

– Argent

Le tarif de l’atelier sera un prix partagé pour couvrir nos frais : 70€ pour les frais du lieu et 80€ pour nos déplacements.

– Pratique

Si vous savez que vous venez, écrivez-nous un mail à : utddf@laposte.net

Mais si vous n’avez pas écrit, vous pouvez venir quand même !

La danse-forum est une pratique qui a un début et une fin, on ne peut pas la rejoindre au milieu. Soyons donc à l’heure !

MATHIAS FORGE / ANOUCK GENTHON // LE CORPS D’HENRI CHOPIN

Violoniste et tromboniste, Mathias Forge et Anouck Genthon croisent leur pratique instrumentale depuis plus de deux ans et esquissent une musique minimale, fragile, intime et poreuse qui interroge la présence à l’écoute. Ils ont le goût de l’alliage des timbres et l’appétit des surprenantes suspensions. Ils se sont rencontrés grâce à l’improvisation libre et à la marche, aujourd’hui ils explorent le tâtonnement.

En résidence une semaine au 102, ce soir, ils nous feront écouter leurs recherche.

Mathias Forge: trombone

Anouck Genthon: violon

Une poésie sans corps et sans voix est une poésie amputée.” Henri Chopin, un des pionniers de la poésie sonore, un des poètes le plus radical de la poésie européenne du XXe siècle. Le poète du son et du corps, le poète contre l’écriture, le poète qui fouilla dans le corps et dans la technologie, le poète qui découvrit qu’il y avait un monde entier à découvrir et une nouvelle façon d’écrire pour l’expliquer. Il est l’auteur d’une centaine d’audiopoèmes élaborés uniquement avec les sons de sa voix et de son corps ainsi que de milliers de dactylo poèmes réalisés avec sa machine à écrire. Nous vous proposons d’écouter ensemble Le Corps.

Henri Chopin – Le Corps (1966) 22’13 Première Partie : Déchirure de L’Air / Deuxième Partie : Brisure du Corps / Troisième Partie : Chant du Corps

avec les voix d’Henri Chopin, Brigitte Chopin, Denis Chopin, Jean Chopin et Jiri Làtal