ANNULÉ ackerisms REPORT

Une mise en lien entre littératures féministes et pratiques performatives. En particulier : découvrir quelques facettes du livre Sang et Stupre au lycée de Kathy Acker ; à travers le partage de pratiques et de jeux, de pratiques de liens entre le corps et la pensée, entre soin et subversion.

Ouverture des portes 13h. Programme complet sur le102.net. Avec Caroline Boillet, Lauriane Houbey, Mathilde Monfreux et François Rossi.

LE BORD DE LA BANDE

Le bord de la bande est une pièce sonore diffusée sur une installation de 40 transistors radio. Cette musique se compose à partir de paroles captées dans des rencontres avec des personnes et des groupes « d’entendeurs de voix ». Ils parlent de cet audible intangible qu’ils sont seuls à percevoir et à pouvoir décrire. Ils parlent de l’écoute, dans tous les sens du terme.

photo Christophe Lebreton

Depuis mars 2017, Anne-Julie Rollet et Anne-Laure Pigache ont régulièrement rencontré les membres du réseau français sur l’entente de voix à Lyon et à Digne. Petit à petit elles ont participé aux groupes de paroles qu’ils mettent en place pour se soutenir et se rétablir. Elles les remercient sincèrement de la confiance qu’ils leur ont accordée en leur permettant d’écouter et d’enregistrer leurs paroles.

Par Anne-Julie Rollet et Anne-Laure Pigache avec l’aide de Christophe Lebreton et Pascal Thollet.

DATES : l’installation est ouverte le mercredi 6 juin de 16h à 20h / le jeudi 7 juin de 18h à 20h / le vendredi 8 juin après les concerts / le samedi 9 juin de 11h à 16h / du 11 au 15 juin sur RDV au 06 63 24 66 70 / les 15 et 16 juin avant et après les concerts des Soirées Sous-Sol

Fausse thérapie, transfert de rêve et dream machine

soin, création et politique
ou briser le cercle de la répétition/reproduction et trouver des outils qui permettent de
partager des expériences, de donner forme à des possibles autres
à la fois avancer politiquement/collectivement et prendre soin de ses blessures

sortir de rapports unilatéraux
(soignant-soigné, dirigeant-dirigé, représentant-représenté, actant-regardant)
qui soigne qui? qu’est-ce que guérir?

nous proposons des exercices, des pratiques corporelles collectives qui nous semblent prendre
en charge ces problématiques mais aussi des choses à regarder, lire, écouter, manger, boire

en permanence : installation de Charlotte Gomez et Camille Martin
bibliothèque – médiathèque
dream machine

à partir de 15h : tirage individuel du tarot collectif par robot magique
conférence-cartomancée tirage-bibliothèque par BARBARa
salon de thé

15h-16h : fausse thérapie, thérapie politique (atelier proposé par Solène)
La Fausse Thérapie vient chercher la capacité parfois oubliée de chacun_e à guérir chacun_e ; c’est une pratique de guérison qui refuse toute forme d’expertise. Le principal objectif de l_ «thérapeute» est donc de se maintenir dans un état de non connaissance tout en préservant l’intention de «guérir» l’autre. Dans cet écart entre intention de guérison et affranchissement de toutes formes d’autorité liées au savoir médical, se joue la possibilité d’une construction en commun d’un savoir sensible. C’est une thérapie pour celleux qui n’ont pas besoin ni envie d’être réparéEs. Les rôles de thérapeute et de patient_e sont toujours interchangeables.
https://faketherapy.wordpress.com/about/
17h-18h : transfert de rêve (atelier proposé par Lauriane Houbey)
Cette pratique vise à favoriser l’anamnèse° d’un rêve au moyen d’un double transfert de son récit, via le corps et la parole d’autrui. Elle est issue d’un programme de recherche intitulé «Le travail de la figure. Que donne à voir une danse ?» mené en 2016 / 2017 à La Manufacture et initié par Mathieu Bouvier et Loïc Touzé.
° ramener à la conscience des souvenirs
http://pourunatlasdesfigures.net/pratiques/dispositifs/transfert-de-reve.html/
19h-20h : discussion
20h-21h : repas
21h : Récit nu, Anne Kawala et Julie Martin-Cabétich
22h : quelque chose

Trames peintes, jeu de point de vue

Les images en sérigraphie et offset utilisent unetechnique de superposition de couleurs primaires(cyan, magenta, jaune, noir)
pour reproduire desimages photographiques. L’image vue de près estabstraite, vue de loin est lisible.

En résidence au 102, Marie Van Gysel reproduità la main chaque point de ces différentes couches.
L’image photographique devient peinture. Le motifde la trame se trouble par la répétition du geste,l’image vibre, se disloque.

Ouverture le lundi 18 avril puisinstallation visible jusqu’au 15 mai lors des soiréeset sur rendez-vous à contact@le102.net.

Ionosphères / Parc d’Attractions

Collectionneur fou et concepteur précis d’appareils analogiques (ampli hifi)Joël Massey est un véritable chaman analogique. Ici il joue avec un totem improbable de récepteurs d’ondes radio décamétriques (de 1,6MHZ à 40MHZ). Avec cette armada d’électronique il va chercher les fréquences les plus obscures qui nous entourent, signaux de balises, transmissions numériques de messages, signaux télégraphiques (morse) et autres bruits de fond électriques et atmosphériques. En jouant de tous ces signaux, il invoque une révélation sonore de l’immatériel qui nous parcourt, il invite la stratosphère au 102 et fait parler nos fantômes modernes… Viens dans l’autre dimension.

Parc d’attractions est une installation sonore et visuelle de Loïc Verdillon, tentative de décomposition des bouches mécaniques que sont nos haut-parleurs, sous la forme d’un manège polyphonique, et autres. Le trio papier-aimant-cuivre comme base-brute pour relation attraction/répulsion. À cette occasion il jouera aussi Yotta-phone, un solo de larsens de mégaphones.

Cette installation sera visible jusqu’au 20 mai lors des soirées du 102, ainsi que tous les jeudis (17h<20h30),
ou sur rendez-vous au 06 22 62 17 55 / loic.verdillon@laposte.net.

Parc d’Attractions

Parc d’attractions est une installation sonore et visuelle de Loïc Verdillon, tentative de décomposition des bouches mécaniques que sont nos haut-parleurs, sous la forme d’un manège polyphonique, et autres. Le trio papier-aimant-cuivre comme base-brute pour relation attraction/répulsion.
Une plongée dans le tympan microscopique, sans barbe à papa.

Cette installation sera visible lors des soirées du 102 ou sur rendez-vous au 06 22 62 17 55 / loic.verdillon@laposte.net.

Parc d’Attractions

Parc d’attractions est une installation sonore et visuelle de Loïc Verdillon, tentative de décomposition des bouches mécaniques que sont nos haut-parleurs, sous la forme d’un manège polyphonique, et autres. Le trio papier-aimant-cuivre comme base-brute pour relation attraction/répulsion.
Une plongée dans le tympan microscopique, sans barbe à papa.

Cette installation sera visible lors des soirées du 102 ou sur rendez-vous au 06 22 62 17 55 / loic.verdillon@laposte.net.

Parc d’Attractions

Parc d’attractions est une installation sonore et visuelle de Loïc Verdillon, tentative de décomposition des bouches mécaniques que sont nos haut-parleurs, sous la forme d’un manège polyphonique, et autres. Le trio papier-aimant-cuivre comme base-brute pour relation attraction/répulsion.
Une plongée dans le tympan microscopique, sans barbe à papa.

Cette installation sera visible lors des soirées du 102 ou sur rendez-vous au 06 22 62 17 55 / loic.verdillon@laposte.net.

Parc d’Attractions

Parc d’attractions est une installation sonore et visuelle de Loïc Verdillon, tentative de décomposition des bouches mécaniques que sont nos haut-parleurs, sous la forme d’un manège polyphonique, et autres. Le trio papier-aimant-cuivre comme base-brute pour relation attraction/répulsion.
Une plongée dans le tympan microscopique, sans barbe à papa.

Cette installation sera visible lors des soirées du 102 ou sur rendez-vous au 06 22 62 17 55 / loic.verdillon@laposte.net.

Parc d’Attractions

Parc d’attractions est une installation sonore et visuelle de Loïc Verdillon, tentative de décomposition des bouches mécaniques que sont nos haut-parleurs, sous la forme d’un manège polyphonique, et autres. Le trio papier-aimant-cuivre comme base-brute pour relation attraction/répulsion.
Une plongée dans le tympan microscopique, sans barbe à papa.

Cette installation sera visible lors des soirées du 102 ou sur rendez-vous au 06 22 62 17 55 / loic.verdillon@laposte.net.