Alice au pays

Par la compagnie la Scélérate / les Rémouleurs

Fable inversée, théâtre d’ombre et de lumière, de marionnettes et de vives voix.

 

 

C’est l’épopée d’Alice, ici, maintenant, qui referme son livre, et qui tombe de haut. Nous tombe dessus, tombe des nu·e·s, tombe sa mue. Alice qui vient se frotter aux recoins de la ville pour rencontrer ses pair·e·s, part en errance pour rencontrer les mondes qui la dépassent et qui se dépassent sans-cesse, Alice qui entre en elle-même puis se vomit, mangée par le loup et avalée par la baleine, après les sept cercles et les sept peuplades. Une Alice une, schizophrène unique multiple.

L’Alice personnage comédienne marionnette et ses ombres. La Lys Ulysse qui construit son corps sur les restes des diktats, sur les lettres, la musique et l’asphalte, qui retourne son sexe pour y voir une cathédrale et y rencontrer le pape, qui se raconte des histoires la nuit pour oublier pôle emploi, s’envole en ballon au dessus des armées assiégeantes, et se bouche les oreilles pour ne pas entendre les sirènes, bleues, qui hurlent la nuit sous sa fenêtre.

C’est Alice qui part aux frontières, au bout des contes, des mondes, de ses rêves, de ses autres.

 

Plus d’infos : http://www.remouleurs.com/spectacles/alice/

Mardi 20/12 au 102
Accueil du public : 19h30 — bouffe & bar
Début de la pièce : 20h30
Prix libre