! ANNULÉ ! SOIRÉES SOUS-SOL

Qui sont les énigmatiques rockers de la cave du 102 ? On ne le saura peut être jamais vraiment, mais cette soirée sera le prétexte pour les exposer à la lumière crue du rez-de-chaussée.

Au programme : des groupes montés spécialement pour l’occasion, des formations pas plus probables que probantes, des trucs d’Américains chantés avec l’accent d’chez nous, tous les tubes légendaires de nos groupes préférés interprétés par des stars décroissantes, voir déclinantes.

Comme dit Iggy : so come on!

Goûter et foire aux disques le samedi après-midi. Concerts dès 19h.

DU PLACARD À LA BACKROOM

 

 

Sur le modèle et dans la continuité des rencontres Soin, Art & Politique, ni-ni met en place un week-end de rencontre, ateliers et réflexion, autour des pratiques BDSM – ou plutôt d’une réappropriation politique, féministe et queer de ces pratiques. Que ce soit pour toi l’occasion d’une découverte ou que tu sois expérimentée, tu trouveras une place.

Il s’agit à la fois de :

* partager nos compétences : il y a beaucoup de choses que le BDSM permet d’aborder même sans le pratiquer, des choses qu’on peut réutiliser ailleurs dans nos vies et dans nos manières de nous organiser à plusieurs : consentement et négociation, connaître et nommer ses besoins, désirs et limites, prendre en compte celles des autres / rapport à la douleur / aux relations de pouvoir et de domination / déplacer l’intime des pratiques privées et à deux vers des pratiques collectives et publiques…

* faire vivre des espaces-temps de rencontres pour nous : il y a une communauté BDSM politisée déjà existante autour de nous, et des individuEs qui pratiquent, mais qui manquent de moments de rencontres qui nous ressemblent : proches de nous géographiquement, abordables financièrement, et qui nous parlent politiquement.

Vendredi 1er juin – à partir de 19h00 – soirée mixte

Tu sais déjà que tu souhaites participer au week-end? Tu te poses des questions? Tu n’es pas sûre de comprendre de quoi il s’agit?

Dans tous les cas nous t’invitons à venir à cette présentation du week-end ce vendredi soir. Nous te raconterons pourquoi et comment, le déroulé des évènements, nous te ferons visiter les différents espaces, et ce sera l’occasion de commencer à se rencontrer autour d’un buffet.

Samedi 2 juin – à partir de 13h30 – journée/soirée mixte

en permanence la journée

  • un espace d’accueil, une bibliothèque-distro et un salon de thé,
  • une salle de cinéma dans une cave, avec le samedi des classiques du
    porno BDSM et le dimanche des films de Goodyn Green, Evie Snax, Chelsea
    Poe, Maryann Peony et Post-Op
  • une expo photo autour de nos imaginaires BDSM par Arsène Marquis

ponctuellement la journée

  • atelier de fabrication petite tapette et martinet par Moïra et Tatiana
  • atelier autour du consentement, de la négociation et des rapports de pouvoir abordés selon 3 dimensions:  – les rapports de pouvoir qui font système dans nos sociétés et qui quadrillent la vie quotidienne – les rapports de pouvoirs qui faussent et polluent nos capacités à négocier et la qualités de nos jeux – les rapports de pouvoir que l’on met en travail, remet en jeu à travers le BDSM / par Marty et BARBARa
  • atelier d’éducation de cishet… cours de misandrie pratique par le Dr. Elizabeth Blacksatin »À travers diverses pratiques, de l’humiliation et du rôle play, le Dr.Elizabeth Blacksatin propose de partager son savoir dans le dressage de cishet aux femmes, meufs, gouines et trans. Aucune expérience préalable n’est exigée. Deux simples choses sont à ramener : un minimum vital de misandrie et un cishet propre et bien entretenu (en effet, je ne peux en fournir à toutes les participantes). Si vous avez des jouets supplémentaires, n’hésitez pas à les apporter, tout est bon à prendre. »

soirée

repas

programmation entremêlée de lectures par Kim, BARBARa et Marguerin et de films

# TRADITIONAL DYKES RECIPE [MARTY & MOÏRA] 201810’26
Un tutoriel de cuisine queer à refaire à la maison
 # FURNITURE PORN PROJECT [ANTOINE HERALY] 2017 10’36
Les armoires Louis Philippe les plus chaudes dans un rayon de dix kilomètres autour de chez vous.
 # RAPED CARROT PORN [ERELEVIL-URBAN PORN] 2010 2’19
Une recette de cul végétarien
 # UNDER THE SEA [CARO & TIJANA] 2017 8’09
Un timelapse impliquant 150 aiguilles, une pieuvre ensanglantée et un chat.
 # TAKE ME LIKE THE SEA [SALTY] 2017 38’38
Quel est le point commun entre Baudelaire, une machine à café et Mozart ?
Dimanche 3 juin – à partir de midi – mixité choisie transpédégouine meuf – SUR INSCRIPTION  ni-ni  arobase riseup.net UNIQUEMENT

brunch

en permanence la journée

  • un espace d’accueil, une bibliothèque-distro et un salon de thé,
  • une salle de cinéma dans une cave, avec le samedi des classiques du
    porno BDSM et le dimanche des films de Goodyn Green, Evie Snax, Chelsea
    Poe, Maryann Peony et Post-Op
  • une expo photo autour de nos imaginaires BDSM par Arsène Marquis

après-midi

  • atelier cordes: s’y croire sans trop savoir par Delphine, avoir accès à « une sorte de minimum » pour improviser avec des cordes et une autre personne. Expérimenter autour de ce lien réel ou imaginaire… Trouve ton style !  Comment déplacer mon corps autour d’un autre corps ? Transférez le poids, la peau, la structure vers la matière de cet autre. Jusqu’où… est-ce que je pourrai oser un peu plus, doser mieux, recevoir encore ? Choisir son rythme ! Par quels chemins partagés, j’accepte, je contourne, je m’appuie sur les conforts et les inconforts. Improviser dans un échange actif et respectueux de nos limites, nos soit-disants échecs, nos rêveries…
  • FA cul – demande au docteur par docteur Sean, « un atelier FA-Cul RDR° où je donne des infos de sécurité et où je réponds aux questions en fonction de mes savoirs (et si des participant-es ont la réponse alors c’est parfait). Atelier ciblé sur les pratiques BDSM hors génital. » °réduction des risques
  • atelier dollification – devenir poupée par Ø
  • atelier aiguilles, agrafes et autoplays par Lex et Nouch, dans cet atelier, on aimerait transmettre les bases pour les jeux d’aiguilles: hygiène et réduction des risques, techniques. On parlera également d’autoplay (se mettre des aiguilles à soi-même). Dans une deuxième partie, on pourra aborder des techniques plus spécifiques, ou parler de nos techniques, faire des échanges de savoirs-faire, selon les envies des participantEs.
  • Plus Fort Que Moi, atelier d’écriture dans les parages de Guillaume Dustan par Marguerin – en mixité choisie trans-pédé-bi-gouines,

« Auteur pédé des 90’s, Dustan a enduré par l’écriture son rapport physique aux autres et à son monde, traitant de l’alcool et de la drogue, de l’identité et de la drague, de la musique et des sentiments.

Dustan est aussi l’écrivain des contre-cultures sexuelles, sur leurs versants sombres, foudroyants, et parfois mystiques.

A sa suite, et par le biais de l’auto-fiction, on traitera ensemble de nos besoins et de nos limites, de ce qui fait qu’on est toujours seul-es et jamais seul-es.

A travers différents jeux d’écritures, en solo et à plusieurs mains, il s’agira d’éprouver sa force contre celle de l’autre.»

  • atelier switch par Kim

soirée

buffet

jeu / expérimentation collective

LAURENT BIGOT / JÉRÔME NOETINGER

Jérôme Noetinger profite de l’installation du Bord de la
Bande
au 102 pour se saisir de cet incroyable système de diffusion
de 40 transistors radio et préparer une pièce
dédiée aux spécificités de ce dispositif sonore.
 
D’un air instable. Des bouteilles en verre, en plastique, des canettes en métal, des baudruches, du tuyau médical, des robinets pour aquarium. Deux moteurs de frigo, quelques micros. Des flux d’air vont chatouiller des objets, malléables ou en équilibre précaire. Ce faisant ils génèrent un univers sonore. Les objets bougent, respirent, sifflent, craquent, éructent, vrombissent… Il est tentant de jouer avec eux. Cependant l’objet est un partenaire hasardeux.
Laurent Bigot : air
 

LE BORD DE LA BANDE

Le bord de la bande est une pièce sonore diffusée sur une installation de 40 transistors radio. Cette musique se compose à partir de paroles captées dans des rencontres avec des personnes et des groupes « d’entendeurs de voix ». Ils parlent de cet audible intangible qu’ils sont seuls à percevoir et à pouvoir décrire. Ils parlent de l’écoute, dans tous les sens du terme.

photo Christophe Lebreton

Depuis mars 2017, Anne-Julie Rollet et Anne-Laure Pigache ont régulièrement rencontré les membres du réseau français sur l’entente de voix à Lyon et à Digne. Petit à petit elles ont participé aux groupes de paroles qu’ils mettent en place pour se soutenir et se rétablir. Elles les remercient sincèrement de la confiance qu’ils leur ont accordée en leur permettant d’écouter et d’enregistrer leurs paroles.

Par Anne-Julie Rollet et Anne-Laure Pigache avec l’aide de Christophe Lebreton et Pascal Thollet.

DATES : l’installation est ouverte le mercredi 6 juin de 16h à 20h / le jeudi 7 juin de 18h à 20h / le vendredi 8 juin après les concerts / le samedi 9 juin de 11h à 16h / du 11 au 15 juin sur RDV au 06 63 24 66 70 / les 15 et 16 juin avant et après les concerts des Soirées Sous-Sol

COUP DE DÉS

Aimez-vous pratiquer l’improvisation libre (musique / son / danse / mouvement / image / paroles / mots / autres…) ? Voulez-vous rencontrer d’autres univers, faire des connexions pour de futurs projets ou simplement profiter de l’expérience ?
Vous êtes invités à un atelier mensuel ouvert à tous, amateurs et plus expérimentés, curieux. On y travaillera la matière à partir de propositions, contraintes, exercices et tentatives formelles, dans le cadre d’une pratique guidée, orientée vers l’expérimentation et l’interdisciplinarité…

Dès 14h : ouverture des portes, installation, échauffement personnel
14h30 pétantes : atelier

Soyez ponctuels et autonomes en matériel, il n’y aura pas de sono préparée sur place. No bœuf, no jam-session !