L’Excentrique Cinéma

// Organisé par l’association Cinex.

Cinex

Depuis 1992, Cinex, l’atelier du cinéma excentrique propose une autre manière de faire et de partager le cinéma à Grenoble. En accueillant des personnes développant des projets de réalisation, en s’inscrivant dans le champ de l’éducation populaire à l’image et aux médias, en œuvrant à la diffusion documentaire et en soutenant des projets de création.

Depuis 2017 nous organisons l’Excentrique Cinéma, des jours de rencontres et de projections autour de films documentaires que le collectif a apprécié et souhaite partager. Le principe est de créer la rencontre et l’échange, c’est pourquoi nous invitons toujours les réalisateur·rices à être présent·es.

 

L’Excentrique 2023

A la suite de notre déménagement à l’anneau de vitesse, nous avons eu envie de nous arrimer au 102 pour l’édition 2023 de l’Excentrique Cinéma. Un lieu refuge, un lieu ami, où les choses sont possibles et où nous pouvons prendre le temps de regarder, discuter et se rencontrer.

Du 12 au 15 décembre, on vous invite à venir découvrir 4 longs métrages documentaires que nous avons particulièrement aimés. Tous seront accompagnés de leurs réalisateurs et réalisatrices, nous pourrons dialoguer avec ielles, manger et boire le temps qu’il faudra.

On a hâte de partager ce programme avec vous.

L’entrée est à prix libre pour l’ensemble des soirées.

Ouverture des portes à 19h30 pour boire et manger.
Début des projections à 20h30, pour toutes les séances.

 

Mardi 12 décembre
Je reviens dans cinq minutes
réalisé par Fantazio, Frédéric Mainçon •  France • 2023 • 87 min • HD • Couleur et n&b

Fantazio, musicien improvisateur, propose à son père un voyage pour aller voir un vieil ami avec qui il était entré en résistance pendant le régime de Vichy. Son père refuse. Autour de ce voyage raté s’en trament d’autres, au travers un temps compté, parfois fait d’éternité.

 

Mercredi 13 décembre
Je ne sais pas où vous serez demain
Réalisé par Emmanuel Roy • France • 2023 • 63 min • Couleur

Reem est médecin généraliste au Centre de Rétention Administrative de Marseille. Des hommes se succèdent devant elle. Leur vie est suspendue et personne ne peut prédire où ils seront envoyés demain.

 

Jeudi 14 décembre
Adieu Sauvage
réalisé par Sergio Guataquira Sarmiento • Belgique • 2023, 2022 • 92 min • HD • n&b

Le réalisateur Sergio Guataquira Sarmiento, lui-même descendant d’une communauté autochtone colombienne presque disparue, part à la rencontre des Cacuas pour parler de leurs sentiments, de leurs amours, de leur solitude… et renouer ainsi avec sa propre indianité.

 

Vendredi 15 décembre

Les Oubliés de La Belle Étoile
réalisé par Clémence Davigo • France • 2023 • 106 min • HD • Couleur

Réunis le temps d’un été, Dédé, Michel, Daniel et André dressent un portrait en creux d’une époque, pas si lointaine, où l’enfant devait être plié et redressé. Grâce à leur amitié et leur soutien mutuel, ils décident de briser le silence sur ce qu’ils ont subi lorsqu’ils étaient pensionnaires du centre de redressement catholique La Belle Étoile.

 

 

Documentaire sonore ENFERMÉ.ES NULLE PART

ENFERMÉ.ES NULLE PART »
Documentaire sonore de Nausicaa Preiss et Antoine Bougeard
Avec la complicité d’Ecoute(s) et de Radio Campus Grenoble
 
Ouverture des portes à 19h
Séance d’écoute à 20h, suivie d’une discussion avec les réalisateur-rices enregistrée pour Radio Campus à 21h
Bar et restauration ouvert jusqu’à 22h30
 
« Est-ce que vous comprenez où vous êtes ?
– Pas vraiment. Je ne suis pas en état d’arrestation, mais je ne peux pas sortir d’ici. »
 

Nous ne sommes pas en France. Nous sommes aux frontières, en zone d’attente.
La zone d’attente, c’est une idée administrative.
Il y a des voix téléphoniques qui surgissent d’espaces clos difficilement localisables, et des bénévoles qui tentent de décrypter la situation des personnes enfermées, pour leur venir en aide et témoigner. Et entre les deux : la police aux frontières, des haut-parleurs et des avions qui décollent. 


Enfermé.es nulle part, c’est un documentaire immersif, une traversée vers ces lieux d’enfermement qui ne semblent exister aux yeux de personne, mais où, pourtant, l’inconcevable règne.

Cinq caméras brisées – cinéma palestinien

CINQ CAMÉRAS BRISÉES
Film palestinien de Emad Burnat et Guy Davidi

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un “mur de séparation” qui exproprie les 1 700 habitants de la moitié de leurs terres, pour “protéger” la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.

La projection sera suivie d’un temps d’échanges en présence notamment de :

– l’Union juive pour la paix (UJFP) [site] ;
Tsedek, collectif de juifs et juives décoloniaux·ales [site] ;
– deux militant·es ayant vécu à Bil’in, lieu de tournage du film, et en lien avec les Anarchistes contre le mur, mouvement dont fait partie Guy Davidi, coréalisateur du film ;

– d’un·e habitant·e de Gaza.

 

* * *

Ouverture des portes à 19h
Entrée à 5 ou 8 €
Assiette à 2,50 €
Projection à 20h

 
* * *

Cours de français / ASL (atelier socio-linguistique)

L’idée de ces cours de français est de permettre à des personnes de progresser en français surtout à l’oral à travers des situations issues de leurs quotidiens.

Il y a 2 groupes : débutant-es et intermédiaires.

Les cours ont lieu tous les jeudis de 18h à 20h.

Cours gratuit, ouvert à tout le monde et sans inscription.

Cours de français / ASL (atelier socio-linguistique)

L’idée de ces cours de français est de permettre à des personnes de progresser en français surtout à l’oral à travers des situations issues de leurs quotidiens.

Il y a 2 groupes : débutant-es et intermédiaires.

Les cours ont lieu tous les jeudis de 18h à 20h.

Cours gratuit, ouvert à tout le monde et sans inscription.

Cours de français / ASL (atelier socio-linguistique)

L’idée de ces cours de français est de permettre à des personnes de progresser en français surtout à l’oral à travers des situations issues de leurs quotidiens.

Il y a 2 groupes : débutant-es et intermédiaires.

Les cours ont lieu tous les jeudis de 18h à 20h.

Cours gratuit, ouvert à tout le monde et sans inscription.