LIGNES

Ouverture des portes à 19h30 et début des projections à 20h00.

Naïs Van Laer & Pali Meursault propose une soirée de projection autour des projets cinématographiques qu’iels partagent depuis plusieurs années, à la croisée des esthétiques documentaires et expérimentales, et en abordant en co-écriture le travail de l’image et celui du son.

Un documentaire en train de se faire et un court-métrage sensoriel. Et pour l’occasion, le 102 déballera tous ses haut-parleurs pour une soirée en dølby surround artisanal.

LIGNES
(Essai documentaire inachevé, 2021-2024, 1h10)

Partage des images et des sons des trois premières saisons d’un film en cours. Lignes est une enquête cinématographique de terrain suivant le fil de l’eau dans la région de Grenoble, entre montagnes et plaine, nature et infrastructures. Le film suit des personnages qui s’inquiètent de l’eau et en suivent les parcours de surface ou souterrains. Les gestes de glaciologues, spéléologues, hydroliciennes ou de techniciens d’ouvrages fluviaux révèlent le territoire social dessiné par les écoulements de l’eau et les lignes politiques d’une ressource fragilisée par le réchauffement climatique. Séance suivie d’une discussion.

ORAGE
(Hypnose animalière, 2024, 25mn)

À la tombée de la nuit, alors qu’un orage approche, toute une faune s’active dans les hautes herbes en lisière d’un village des Pyrénées. À la croisée de l’éthologie, de l’image et du son, le film propose un moment d’expérience sensorielle dans des “mondes propres” animaux, altérités fascinantes qui nous invitent à déplacer nos perceptions et à repenser notre cohabitation avec le vivant.
Orage est un court-métrage expérimental dans lequel l’image et la vision s’absentent peu à peu pour laisser place à une composition sonore réalisée à partir de prises de son audio-naturalistes diffusées sur six haut-parleurs.

Bar & restauration sur place, entrée à prix libre.

Projection de « Fedayin, le combat de Georges Abdallah »

Fedayin, le combat de Georges Abdallah retrace le parcours d’un infatigable communiste arabe et combattant pour la Palestine. Des camps de réfugié.e.s Palestinien.ne.s qui ont forgé sa conscience, à la mobilisation internationale pour sa libération, nous allons à la découverte de celui qui est devenu l’un des plus anciens prisonniers politiques d’Europe.

Ouverture des portes et repas (falafels): 19h
Projection: 20h

Suivi d’une discussion avec des militant.e.s

Entrée à prix libre en soutien au collectif Urgence Palestine Grenoble.

 

LES FILMS DE LA VILLENEUVE

Achtung! accueille Les films de la Villeneuve qui viendront présenter quelques unes de leurs productions. « Les films de la Villeneuve » est une association installée dans le quartier des Villeneuves à Grenoble et qui, depuis 2010, défend la création de récits et d’images spécifiques, créées in situ, en opposition à l’abondance des représentations banalisées et caricaturales des quartiers populaires.

Les films de la Villeneuve proposent un programme de films en deux parties, villes d’un côté et champs de l’autre:

  • Une première heure sous le signe de l’histoire récente des quartiers populaires, et plus précisément de ce qui les ont fait trembler dans les années 80. Deux films : « ils ont tué Kader » produit et réalisé en 1983 par le collectif Mohamed et « Arpentage » produit et réalisé par les films de la Villeneuve en 2023. Deux films suivis d’un document : l’interview de Bouzid Kara un participant à la marche pour l’égalité et contre la racisme de 1983.
  • Une deuxième heure sous la forme d’une méditation vers un ailleurs, un hors-champ dans une parcelle d’un jardin communautaire de la périphérie grenobloise, ou la vie d’immigré prend une autre forme. Le film « Patience » tourné dans la zone verte de Poisat, a été produit et réalisé par les films de la Villeneuve en 2023.

A World Not Ours

Projection de A World Not Ours film palestinien du réalisateur Mahdi Fleifel.

A World Not Ours dresse le portrait de trois générations d’exilés dans le camp de réfugiés d’Ein el-Helweh, dans le sud du Liban. Basé sur des archives de la famille et des séquences historiques, le film est une étude sur l’appartenance, l’amitié et la famille dans la vie de ceux pour qui la dépossession est la norme, et la nostalgie leurs vies quotidiennes.

Jeudi 8 février
Ouverture des portes 19h30
Entrée à 4/5 euros
Repas à 2,50 euros
Projection à 20h30

L’Excentrique Cinéma

// Organisé par l’association Cinex.

Cinex

Depuis 1992, Cinex, l’atelier du cinéma excentrique propose une autre manière de faire et de partager le cinéma à Grenoble. En accueillant des personnes développant des projets de réalisation, en s’inscrivant dans le champ de l’éducation populaire à l’image et aux médias, en œuvrant à la diffusion documentaire et en soutenant des projets de création.

Depuis 2017 nous organisons l’Excentrique Cinéma, des jours de rencontres et de projections autour de films documentaires que le collectif a apprécié et souhaite partager. Le principe est de créer la rencontre et l’échange, c’est pourquoi nous invitons toujours les réalisateur·rices à être présent·es.

 

L’Excentrique 2023

A la suite de notre déménagement à l’anneau de vitesse, nous avons eu envie de nous arrimer au 102 pour l’édition 2023 de l’Excentrique Cinéma. Un lieu refuge, un lieu ami, où les choses sont possibles et où nous pouvons prendre le temps de regarder, discuter et se rencontrer.

Du 12 au 15 décembre, on vous invite à venir découvrir 4 longs métrages documentaires que nous avons particulièrement aimés. Tous seront accompagnés de leurs réalisateurs et réalisatrices, nous pourrons dialoguer avec ielles, manger et boire le temps qu’il faudra.

On a hâte de partager ce programme avec vous.

L’entrée est à prix libre pour l’ensemble des soirées.

Ouverture des portes à 19h30 pour boire et manger.
Début des projections à 20h30, pour toutes les séances.

 

Mardi 12 décembre
Je reviens dans cinq minutes
réalisé par Fantazio, Frédéric Mainçon •  France • 2023 • 87 min • HD • Couleur et n&b

Fantazio, musicien improvisateur, propose à son père un voyage pour aller voir un vieil ami avec qui il était entré en résistance pendant le régime de Vichy. Son père refuse. Autour de ce voyage raté s’en trament d’autres, au travers un temps compté, parfois fait d’éternité.

 

Mercredi 13 décembre
Je ne sais pas où vous serez demain
Réalisé par Emmanuel Roy • France • 2023 • 63 min • Couleur

Reem est médecin généraliste au Centre de Rétention Administrative de Marseille. Des hommes se succèdent devant elle. Leur vie est suspendue et personne ne peut prédire où ils seront envoyés demain.

 

Jeudi 14 décembre
Adieu Sauvage
réalisé par Sergio Guataquira Sarmiento • Belgique • 2023, 2022 • 92 min • HD • n&b

Le réalisateur Sergio Guataquira Sarmiento, lui-même descendant d’une communauté autochtone colombienne presque disparue, part à la rencontre des Cacuas pour parler de leurs sentiments, de leurs amours, de leur solitude… et renouer ainsi avec sa propre indianité.

 

Vendredi 15 décembre

Les Oubliés de La Belle Étoile
réalisé par Clémence Davigo • France • 2023 • 106 min • HD • Couleur

Réunis le temps d’un été, Dédé, Michel, Daniel et André dressent un portrait en creux d’une époque, pas si lointaine, où l’enfant devait être plié et redressé. Grâce à leur amitié et leur soutien mutuel, ils décident de briser le silence sur ce qu’ils ont subi lorsqu’ils étaient pensionnaires du centre de redressement catholique La Belle Étoile.

 

 

Cinq caméras brisées – cinéma palestinien

CINQ CAMÉRAS BRISÉES
Film palestinien de Emad Burnat et Guy Davidi

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un “mur de séparation” qui exproprie les 1 700 habitants de la moitié de leurs terres, pour “protéger” la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.

La projection sera suivie d’un temps d’échanges en présence notamment de :

– l’Union juive pour la paix (UJFP) [site] ;
Tsedek, collectif de juifs et juives décoloniaux·ales [site] ;
– deux militant·es ayant vécu à Bil’in, lieu de tournage du film, et en lien avec les Anarchistes contre le mur, mouvement dont fait partie Guy Davidi, coréalisateur du film ;

– d’un·e habitant·e de Gaza.

 

* * *

Ouverture des portes à 19h
Entrée à 5 ou 8 €
Assiette à 2,50 €
Projection à 20h

 
* * *

Projection de « Aimer la vie » et « L’Anarchiviste » de Nadia Genet

Les portes ouvrent a 18:30, la projection commence à 20h suivie d’une discussion avec la réalisatrice Nadia Genet.

« Aimer la vie » nous conduit sur les chemins de la mémoire d’Hellyette Bess, 94 ans, militante anarchiste et révolutionnaire…

En route, la réalisatrice Nadia Genet l’accompagne entre souvenirs d’enfance et rencontres avec ses amis de lutte…

Hellyette Bess, revient sur sa vie de militante dans les milieux anarchistes et révolutionnaires.

« Des mots qui pour moi, avant de la rencontrer, évoquaient surtout un drapeau noir, un noir profond, dont Hellyette m’a fait découvrir, petit à petit, toutes les couleurs qui le composent. » – Nadia Genet, réalisatrice

« L’Anarchiviste » , 16’, nous invite à un première rencontre avec Hellyette Bess, ex-prisonnière politique, dans sa bibliothèque de consultation anarchiste.

 

Soirée performance + films de Ben Russell

En présence du réalisateur et avec les projections suivantes :

THE INVISIBLE MOUNTAIN (82:38, S16mm, 2021)
AGAINST TIME (23:00, S16mm, 2022)
CONJURING (25:00, performance, modular / vidéo de synthèse).

18h : ouverture des portes
19h : projection de The Invisible Mountain
20h30 : repas
21h30 : performance + projection de Against Time

Le collectif Achtung! est heureux d’accueillir Ben Russell, figure incontournable du cinéma expérimental contemporain, pour une performance et une projection de ses deux derniers films.

À la fois road trip / tournée de concerts / pèlerinage / état d’altération, The Invisible Mountain revisite Le Mont Analogue de René Daumal (1952), une quête spirituelle hypnotique dont la trajectoire nous mène de la Finlande à la Grèce jusqu’à l’au-delà. Against Time poursuit les investigations de Ben Russell sur la perception du temps et notre écoute de la musique. Le film explore ainsi les possibles rapports image/musique et ouvre une réflexion sur le temps en deux mouvements.

 

 

 

 

A world not ours عالم ليس لنا

Mahdi Fleifel, Palestine, 2012, 93′

Entre archives familiales et film de vacances, le réalisateur filme en  réalité le camp de réfugiés qu’il a quitté enfant pour la Suède, et le monde mental de ses habitants. Il est le témoin d’une profonde mutation de cette jeunesse en colère.

Ouverture des portes à 19h30 pour boire et manger.

Film à 20h30