Corps, corpus et corps social, vol. 7

mercredi 10 février 2016

20h30

prix libre

Le cycle est conçu comme un flux découpé en séances d’environ 45mn. Que quelque chose arrive à son propre épuisement. Activation improvisée d’archives privées, il s’agit de se donner l’occasion de se perdre et de se surprendre. Comment ne jamais arriver à la maîtrise mais rester dans la fragilité d’une pensée en train de s’élaborer ?

Séances précédentes:
– la table à découper et la langue-couteau
– le droit à l’opacité
– je suis une enculée c’est-à-dire j’aime et je pratique la sodomie
– salive, hyène et pluvier
– par le milieu
– meute

Il n’est pas nécessaire d’avoir assisté aux précédentes pour venir.

Par BARBARa (bibliothèque) périplasticienne